Manifeste pour un logiciel différent ...

18 ans ! Voilà 18 ans que le logiciel LoGeAs, avec ses trois majuscules, a pris son envol...

18 ans c'est l'âge de la majorité, mais aussi celle des questions autour des valeurs, du bilan et de l'avenir.


Conçu en partenariat avec une fédération d'associations 1905, l'EPudF, il a été envisagé dès le départ dans un credo plus large : « mettre l'usage de la comptabilité et la gestion du fichier à la portée de non spécialistes, tout en respectant les normes et usage en vigueur ».


Aujourd'hui ce sont 459 structures qui nous font confiance, avec des recettes allant de quelques milliers d'euros à plus de 1,5 million.

Beaucoup n'ont qu'un seul intervenant, mais d'autres fédèrent autour de LoGeAs des équipes de plusieurs personnes, gérant des sous-structures différenciées. Elles utilisaient en V8 chacune une licence distincte de logiciel et travaillent aujourd'hui en collaboration sur une même base V9.


Le chiffre d'affaires pour ce logiciel s'équilibre autour de 85 000€ HT par an, ce qui met la licence moyenne par structure à environ 185€ HT. Cette réalité en cache une autre : notre volonté de permettre aux plus petites structures l’accès à un outil de qualité à l'image du travail qu'elles font, le ticket d'entrée de LoGeAs WEB est aujourd'hui à 100 HT … et contrairement à nos concurrents, ce prix donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

Notre logiciel a un prix deux à trois fois inférieur à celui pratiqué par les majeurs du marché … à vous de comparer le service proposé et surtout le modèle éthique qui le sous-tend.


Cet aspect va de pair avec un modèle économique différent, c'est une volonté de notre part et nous le revendiquons. A l'image de notre statut de SCOP(1) nous voulons travailler avec des partenaires, pas des clients. Pas dans une relation hiérarchique stérile, mais dans un respect et une collaboration commune, avec un cadre gagnant-gagnant.


Le modèle économique du logiciel LoGeAs se développe ainsi selon des axes bien différents des autres entreprises. Si j'ose parodier la célèbre maxime, LoGeAs c'est un Petit Poucet aux pieds d'airain. Nos pieds sont nos partenaires, notre force vient de vous, sans vous Logeas Informatique n’existerait plus. Alors il est normal que nous soyons d'abord à l'écoute, notamment au travers des échanges réguliers durant les formations dans vos régions et encore plus spécifiquement via l'assistance mail et téléphonique, reconnue comme particulièrement réactive.


Avec 5 salariés, dont trois temps pleins dédiés au logiciel, le plus gros poste de dépenses est bien sûr la masse salariale. Trouver un équilibre entre une juste rémunération, un équilibre sur la durée, donner leurs chances à de jeunes talents, promouvoir la formation continue et les reconversions par l’accueil de stagiaires … s’ancrer en acteur dans un territoire rural... voilà quelques-un des points que nous mettons en avant.


Ce modèle économique s'articule aussi avec vous, car si vous nous aidez dans le développement du logiciel, c'est de l'argent que nous pouvons mettre sur des actions plus utiles pour vous que des spots télévisuels par exemple :

  • nous ne faisons pas ou très peu d'actions commerciales, car vous êtes nos VRP en parlant autour de vous de votre expérience que nous espérons positive (sinon tant pis pour nous)

  • nous n'avons pas une armée de testeurs rémunérés, car certains d'entre vous acceptent de nous faire des retours sur les problèmes rencontrés, et tous sont vigilants.

  • chacun est bien sûr amené à nous signaler ce qui peut être amélioré ou rendu plus ergonomique.

  • certaines associations qui ont plus de moyens financent des développements spécifiques, qui sont immédiatement remis dans le pot commun, pour le bénéfice de tous. Une grosse partie de notre chiffre d'affaires est investie en développement.

  • Pas d'option payante dans LoGeAs, libre à chacun d'utiliser les fonctions dont il a besoin.


Je dis souvent dans les formations que le plus difficile pour nous est de constater que certains utilisateurs, suite à une déconvenue abandonnent le logiciel ou le dénigrent, sans nous avoir contactés pour que nous cherchions ensemble une solution à leur problème.

Ce manque de communication pénalise tout le monde. A commencer par ces utilisateurs eux-mêmes : combien d'énergie perdue, alors que peut-être le problème aurait pu être résolu rapidement. Et surtout le groupe n'a pas pu capitaliser de l’échec ...

Le partenariat ne peut s'articuler que sur la transparence et l'échange.

Chacun est ensuite libre de ses choix.


Je souhaiterais terminer ce manifeste par un mot sur le logiciel libre, car finalement à relire ces notes, nous ne sommes pas loin de certaines des ses valeurs.

LoGeAs n'est pas un logiciel libre, car il nous semble que nous facturons bien plus l'accompagnement au jour le jour de chacun que les nouvelles fonctionnalités. D'ailleurs bon nombre de logiciels libres s'appuient sur des sociétés qui vendent le service …

Fédérer une communauté pour faire évoluer un code en cohérence avec le peu de force que nous représentons est une gageure dont nous ne voulons pas prendre le risque.


L'assistance, avec 2306 contacts mail et 825 appels téléphoniques1 par an, est notre priorité.

Beaucoup de questions ne sont pas uniquement liées au logiciel mais aussi à la réglementation, aux règles comptables … ou simplement à l'aide pour passer des écritures ou importer un fichier de contacts.


LoGeAs deviendra ce qu’ensemble nous en ferons. A nous tous de capitaliser sur l’immense travail déjà accompli. Un nouveau gros chantier nous attend avec l’arrivée du règlement général sur la protection des données2 (RGPD) et son application dans nos structures.


Toute l’équipe est là pour vous aider, partager sur nos valeurs et surtout avancer ensemble...


Mai 2018, Nicolas MARCHAND Gérant

1Dont 986 mails et 370 appel durant les trois premiers mois de l’année

2https://www.cnil.fr/fr/comprendre-le-reglement-europeen

Retour à l'accueil

  • version/manisfestev9.txt
  • Dernière modification: 2018/07/31 17:35
  • par nicolas